Nitrocellulose

De nombreux composés explosifs et inflammables connus sous le nom de nitrocelluloses (NC) sont formés par l’estérification de cellulose avec de l’acide nitrique ou de l’acide sulfurique.

La distinction entre les différents nitrates de cellulose s’effectue par la teneur en azote : la laine  de collodion est utilisée comme une résine pour les peintures et pour la production de celluloide. Le coton pour canon, avec un contenu en azote légèrement supérieur, est utilisé pour les explosifs. Les balles de ping pong aussi contiennent de la celluloide aujourd’hui.

Nitrocellulose

Broyeur à marteaux NETZSCH CHM

Dans la production de nitrocellulose (NC), la matière première de la cellulose doit être sous forme fibreuse avant tout traitement chimique ultérieur. La matière première est ainsi préparée en utilisant les broyeurs à marteaux CHM. Avant d'entrer dans le broyeur à marteaux, la cellulose, sous forme de toile, est alimentée en continu par un convoyeur spécial dans un rotor à marteaux, où elle est alors séparée en fibres sans formation de paquets ou de noeuds. Un broyeur à disques dentés horizontal CHZM est utilisé pour l'étape suivante de nitration en continu de la cellulose. L'eau et l'acide sont ajoutés simultanément au produit déchiqueté, qui est mouillé et homogénéisé en continu dans la zone de broyage.

For more information on the CHM Hammer Mill please contact NETZSCH.